Mon dos craque sur un tronc mort. Je suis allongé sur un pin couché et scié. Je regarde la cime des arbres qui caresse le ciel au vent. Je ne pense à rien d'autre qu'au plaisir d'être là, d'entendre au loin les bruits de ballon de jeunes gens excités. J'ai bien fait de venir dans ce parc du donjon, j'en oubliais le calme des grands pins.











Retour à la ville, je me suis acheté une voiture pour pouvoir partir bientôt m'isoler à la campagne avec un groupe d'amis.








Je n'oublierai jamais ce jour ou Arnaud Malherbe me donna ce conseil qui chamboulera le reste de ma carrière professionelle. Merci Arnaud.
Retour à l'accueil